LAISSER FAIRE LA MACHINE ? Topoblend (1) interprété par Raphaël Pluvinage, 2015 Raphaël Pluvinage tente de créer un bot en utilisant le programme Topoblend, algorithme de génération de formes. On sélectionne deux objets en 3D, l’un est la source et l’autre la cible. L’algorithme fusionne les deux formes topologiquement et géométriquement. Il permet l’hybridation de deux objets virtuels et la génération d’une série de formes intermédiaires. Le poster présenté ici est issu du mémoire de Raphaël Pluvinage, Formes d’algorithmes.
Celui-ci incarne l’histoire fictive d’une société d’édition de mobilier qui voudrait poursuivre le travail d’un designer défunt - Poul Kjærholm - avec l'idée un peu folle de créer un bot - une intelligence artificielle - qui va ressusciter la créativité et la sensibilité de ce designer. Le bot analyse les créations existantes du designer et les mixe, les croise, les mute automatiquement entre elles afin d’en créer de nouvelles. On peut se demander alors qui est le créateur. Qui le serait juridiquement ? Le designer ? Les créateurs de l'algorithme ? Ou l’éditeur qui choisit parmi l’infinité de propositions faites par le bot ? 1. Algorithme de génération de forme créé par Ibraheem Alhashim © Raphaël Pluvinage