LAISSER FAIRE L’ENVIRONNEMENT ? Silk Pavillon, MIT Media Lab, 2013 Cette installation explore la relation entre la fabrication numérique et biologique à l’échelle de l’architecture. La Matter Research Group s’est inspirée de la capacité du ver à soie à générer un cocon à partir d'un seul fil pour créer une structure de soie et d’acier. La conception d’un programme a permis de diriger la fabrication de la soie par les vers sur les zones désirées. Les chercheurs ont d’abord élaboré un support en soie artificielle déterminé par un algorithme. Puis, 6500 vers à soie ont été déployés, comme des générateurs de matière biologique, pour habiller la structure de leurs fils. Les vers étant attirés par les zones sombres, les chercheurs ont pu influencer la forme du maillage en éclairant ou non des zones précises de la structure. © MIT Media Lab © Markus Kayser