"Concevoir un processus plutôt que son résultat final contraint celui qui le créé à rester très ouvert, à accepter de travailler avec des résultats inattendus et parfois, à adopter le produit final malgré quelques surprises." Marcus Wendt
Dans cette catégorie, les designers s’attardent principalement à la mise en place d’un protocole génératif plus qu’à la création d’un objet. Ils créent ou détournent un outil de conception, mécanique et/ou algorithmique, pour produire une esthétique propre au programme. De la captation numérique d’objets en basse résolution aux mouvements de fluides magnétiques : la forme produite est directement liée au cadre paramétrique défini par le designer. La machine permet alors de générer une grande quantité et diversité de propositions dans lesquelles le designer ou l’usager doivent effectuer un choix qualitatif.
LAISSER FAIRE MACHINE ?
"... comme tout pinceau laisse une trace spécifique, tout logiciel façonne les décisions de son opérateur par la conception même de son interface et de sa logique interne. " Kévin Donnot citant Amond Damle dans Influence of design tools on design problem solving, 2008