LAISSER FAIRE L’HUMAIN ? Les projets exposés ici proposent une méthode ouverte, qui laisse une part de liberté dans le processus de création à une tierce personne : faire avec l’utilisateur, un artisan, un collectif ou une communauté. Dans ces projets, le laisser-faire intervient à différents moments, de la conception jusqu’à son usage final, en passant par la fabrication. L’épicentre de ces démarches est donc l’humain, et les rapports qu’entretient le designer avec d’autres personnes. Cette relation peut être de l’ordre de la collaboration, du dialogue mais aussi de la proposition et de l’interprétation. Le designer propose un contexte dans lequel il invite l’autre: l’objet n’est plus univoque mais le fruit de plusieurs voix croisées.
"L'autre, c'est aussi celui qui construit avec "moi", car construire est une acte collectif, construire crée le lien, c'est l'expression de la culture des hommes" Construire autrement, Patrick Bouchain, 2006
"Poussant les choses à l'extrême, rien n'empêche d'imaginer que la conception de l'objet final puisse être, un jour, le fait de l'utilisateur lui-même, le designer conservant peut-être (...) un rôle de guide" Raymond Guidot