LAISSER FAIRE L’HUMAIN ? Îles à gratter, Marion Pinaffo et Bonnefrite, 2014 Les îles à gratter constituent une famille de bancs imaginés pour le défoulement et l’expression des adolescents. Recouverts d’un revêtement à gratter, ils invitent à des gestes “primitifs” d’expression. Les inscriptions s’associent avec la composition colorée de la couche inférieure. Plus l’île est pelée, plus elle révèle la composition colorée. Ce mobilier est à mi-chemin entre un ticket à gratter, une grotte ornée et un tronc d’arbre gravé. Les objets évoluent au rythme des inscriptions et des dessins des adolescents. © Marion Pinaffo & Bonnefrite