LAISSER FAIRE LA MACHINE ? Generative typography, Kyuha Shim 2010-2014 C’est grâce à la naissance de logiciels de programmation graphique tels que Processing que se développe aujourd’hui la typographie générative. Le principe est simple: grâce au code, le designer transforme des typographies existantes en leur appliquant des effets, comme la création d’une trame de triangles, l’application d’une couleur aléatoire, l’agglomération de dessins, etc. Ce principe génératif étant paramétrique, il est possible d’ajuster ou d’animer la typographie. Bon nombre d’artistes ont pu interpréter des squelettes de polices d’écritures existantes dans le but de créer une identité typographique propre.